E-commerce : un secteur d’activité bien rodé

Le commerce en ligne ou commerce électronique est une vente qui va s’effectuer entre un prestataire ayant un internaute comme client. Tout va se faire par réseaux informatiques, donc virtuellement. C’est un échange de services et de biens entre un acheteur et un vendeur. Le e-commerce n’est pas à confondre avec l’e-business. Le second est un conjointement de développement afin d’administrer un business en ligne.

L’e-commerce va au-delà de ce que les gens pensent

Ce n’est pas qu’un réseau de vendeurs et d’acheteurs. Il faudrait aller au-delà de ce concept pour cerner ce que c’est qu’un e commerce. Il faut se tourner vers les spécialisations des sites et les synthétiser selon leurs objectifs. Pour une boutique en ligne ? C’est ce qui vient à l’esprit lorsqu’une personne parle de e-commerce. Une boutique en ligne a les mêmes descriptifs qu’une boutique organique. Mais à la différence près, elle se trouve en ligne. Et si la transaction se fait entre particuliers ? Là, il s’agit d’un dropshipping, la spécificité réside dans le fait que ce n’est un vendeur qui envoie le produit, mais une tierce personne. Mais pour aller plus loin encore dans sa complexité. Il y a l’e-commerce d’affiliation. Le produit arrive à destination par le biais de l’e-commerçant sans passer sur sa plateforme de vente. Il sera payé par commission sur les ventes effectuées. Il y a aussi le marketplace, qui regroupe plusieurs boutiques en même temps sur le même site.

L’e-commerce : produits ou services ?

C’est un secteur où règne une perpétuelle évolution. L’avance technologique a fait que l’e-commerce ne se limite pas dans la vente des produits. En effet, il est possible de mettre en vente des services comme les formations ou les conseils. De manière à en bénéficier de l’argent en retour. Tout se trouve et se vend sur le net ! Bien entendu c’est une grande toile de communication. Il faut juste bien déterminer votre secteur d’activité. Faire des fiches de produits efficaces et accessibles. Vous n’êtes pas obligé d’avoir une boutique physique pour vous jeter dans ce secteur.

Les avantages et les inconvénients de l’e-commerce

Par rapport aux commerces traditionnels, l’e-commerce a des avantages alléchants. Si vous vous lancez dans l’e-commerce. Sachez que vous auriez une large clientèle de par le monde. Vous ne serez pas limité géographiquement parlant donc. Vous n’êtes pas sous contrainte de l’horaire. Un site reste ouvert 24heures sur 24 et accessible à tout moment. Pour le commerce traditionnel, il vous faut avoir de l’argent pour son implantation et sa gérance. L’e-commerce se fait à moindres coûts, et est sans risques. Prenez par exemple le dropshipping, il n’y a visiblement pas de frais de production. Vous pouvez vendre d’avantage et des milliers de personnes. Les inconvénients se posent dans les défis que vous allez devoir surmonter. En effet, il vous faut gagner la confiance de vos clients. Une transaction virtuelle ne rassure pas toujours. Les clients sont septiques dans la mesure où ils ne peuvent ni voir ni toucher le produit. Vous pouvez les convaincre par des fiches de produits bien détaillées. Les difficultés techniques et l’indispensabilité de la connexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *