Le management de transition, une solution dans le domaine entrepreneurial

Dans les années 1970, le management de transition est né aux Pays-Bas. Il s’agit d’une méthode entrepreneuriale utilisée en cas d’urgence et face à de grands enjeux. Autrefois connu sous le nom d’intérim management, il s’est imposé dans des situations de crise au sein d’une entreprise. Tels sont les cas de la fermeture de sites industriels, le déficit du management ou encore l’absence d’un dirigeant. Pourtant, au fil du temps, le management de transition a gagné en compétence et son domaine d’application occupe un plus large spectre. Ainsi, il est devenu une solution appropriée dans le but de résoudre les crises positives qu’une firme peut connaître. La gestion d’une forte croissance et l’amélioration de la performance de la boîte en sont des exemples. En outre, la grande fluidité dans le monde du travail permet de recourir facilement à cette technique. Elle s’est développée en France à partir des années 2000.

Étendue des compétences du manager de transition

Le management de transition est une méthode utilisée pour résoudre des situations de crise. Il consiste à envoyer un manager de transition au sein d’une entreprise afin d’amorcer ou d’accompagner une phase de changement. Cet agent sera amené à occuper un poste clé et pourra intervenir à tous les niveaux de l’organisation. Tel est le cas concernant la direction générale ou celle des achats. Le manager pourra également s’employer dans tous les secteurs d’activité. Que ce soit l’industrie, la finance ou les ressources humaines, il en est compétent. Comme cet élément externe est devenu un véritable acteur de la transformation, ses missions peuvent être de différentes natures. Le renforcement des compétences d’une équipe, la restructuration d’une organisation ou la prise en main d’un projet spécifique en sont des exemples. Ainsi, le but du management de transition est la rapidité mise en œuvre d’une solution dans des cas exceptionnels et urgents.

Le profil d’un manager de transition

Comme le manager de transition sera amené à mener des missions importantes, son profil sera alors bien particulier. Tout d’abord, son expérience professionnelle est solide et avérée. L’individu aura ainsi occupé des fonctions de directions importantes pendant au moins 15 ans en France ou à l’international. De plus, il sait parler plusieurs langues et connaît parfaitement le secteur d’activité de l’entreprise. Deuxièmement, la mobilité et la disponibilité sont des conditions indispensables. Les tâches de l’agent peuvent s’effectuer partout sur le territoire français ou même à l’étranger. Troisièmement, une forte capacité d’adaptation et une bonne réactivité sont requises. Les situations d’urgence nécessitent une personne opérationnelle. Quatrièmement, le dirigeant de transition doit savoir gérer les pressions et, parallèlement, garder sa neutralité et son objectivité. Ses actions seront alors facilement orientées vers les objectifs et les résultats. Par ailleurs, son leadership doit s’imposer naturellement. Cela lui permettra de bien mener ses équipes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *