Les éventuels méfaits du travail à domicile

Rester chez soi et gagner de l’argent, tout le monde en a rêvé et c’est devenu possible à présent grâce au travail à domicile. Beaucoup de monde sont attirés, l’ont essayé et l’ont adoré. Toutefois, cela est devenu une arme à double tranchant depuis quelques temps…

Le travail à domicile : une source de dépression

boulot à domicile11Tous les psychologues le disent : Ne restez pas chez vous ! Les téléphones, c’est bien mais rien ne vaut le plaisir de squatter chez le voisin d’en face ou de faire un tour au parc en promenant le chien ! Plusieurs personnes ayant adoptées le travail à domicile ne sortent presque plus de leur maisons sauf pour acheter le journal ou acheter du pain. Ce fait est notamment remarqué chez les jeunes qui vivent sans leurs parents et chez les personnes handicapées. Toutefois, il touche de plus en plus d’adultes et d’employées. Il est donc recommandé de sortir le plus souvent possible quand on exerce un métier à domicile. Inviter des amis chez soi représente également une bonne initiative. Le tout est de ne pas rester cloîtré entre ses 4 murs, d’entretenir ses relations sociales et de se dégourdir les jambes !

Le travail à domicile : une source de conflit dans les couples

Encore une fois, monsieur ramène son ordinateur au lit….Et les hommes se demandent pourquoi ce sont toujours les femmes qui demandent le divorce ! Malheureusement, c’est ce que vivent la majorité des foyers en Europe.  Avoir un travail à domicile est, effectivement, une arme à double tranchant. Il repousse les moments jugés importants dans la vie de famille et de couple à plus tard pour ne laisser place qu’au travail. La maison qui devait être alors un havre de paix pour toute la famille laisse place  au parfait sosie du lieu de  travail. Les enfants qui, au début, étaient contents de jouer sur internet sur l’ordinateur de leur père, reçoivent à la fin des « Silence ! Je travaille !» dès qu’ils font un peu de bruit dans la maison. Face à ce cas de figure qui devient réalité dans de nombreux foyers de France, il n’y a pas vraiment beaucoup de solutions car il n’y a personne à blâmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *